Divorce sans consentement mutuel

Comme il s’agit d’une question particulièrement délicate, surtout en présence d’enfants, l’avocat tente de recourir, dans la mesure du possible, à la médiation afin de parvenir à un accord consensuel.

Pour demander des conseils concernant une demande de séparation ou de divorce, contactez-nous par Whats app !

 

Le conjoint qui décide de faire face à une séparation soit de sa propre initiative, soit parce qu’il souffre d’une décision d’autrui, est certainement un sujet en crise, qui devrait être aidé à clarifier et aussi soutenu légalement.

En présence d’enfants, ce sont eux qui doivent être protégés à l’avance, en établissant un système équitable de garde et de placement, en réglementant les relations avec les deux parents et en déterminant une contribution adéquate à leur entretien.

Si nécessaire, les enfants devraient également être soutenus par des mesures appropriées pour surmonter la crise familiale de la manière la moins traumatisante possible.

La définition des questions patrimoniales ne peut être écartée par la cession du foyer matrimonial, la détermination de la pension alimentaire pour le conjoint économiquement plus faible et le partage éventuel des biens immobiliers et non de la copropriété.

Si les époux parviennent à un accord satisfaisant sur les demandes des deux parties, une séparation consensuelle peut être obtenue, faute de quoi une procédure de séparation judiciaire doit être engagée.

Notre cabinet est en mesure d’aider et de soutenir les conjoints pour mieux faire face et surmonter la crise du mariage.